Contacter le SITTOMAT : tri et recyclage des déchets

Bienvenue dans cet article dédié au SITTOMAT, le Syndicat intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l’Aire Toulonnaise. Dans une société en constante évolution, il est essentiel de prendre conscience de l’importance de la gestion des déchets et de leur tri. Le SITTOMAT joue un rôle central dans cette mission en assurant la collecte, le transport et le traitement des déchets de l’aire toulonnaise, tout en veillant à leur valorisation dans le respect des objectifs environnementaux et réglementaires.

Présentation du SITTOMAT

Historique et mission du syndicat

Le SITTOMAT a été créé en 1979 dans le but de répondre aux enjeux croissants liés à la gestion des déchets dans la région toulonnaise. Sa mission principale est de mettre en place des actions visant à réduire la quantité de déchets incinérés ou stockés tout en favorisant leur recyclage. Dans cette optique, le SITTOMAT s’inscrit pleinement dans les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement, visant à diminuer l’impact environnemental des activités humaines.

Structure et représentation des collectivités membres

Le SITTOMAT regroupe différentes collectivités membres, représentées par des délégués. La voix de chaque délégué est proportionnelle au nombre de tonnes de déchets gérées dans l’année par sa collectivité. Cette approche permet de garantir une représentation équitable de l’ensemble des acteurs concernés par la gestion des déchets sur le territoire de l’aire toulonnaise.

Le comité syndical, présidé par le président du SITTOMAT, est l’organe de décision et de pilotage du syndicat. Il prend les décisions importantes en matière de stratégie et de gestion des déchets, tout en veillant à la mise en œuvre des actions nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.

Le SITTOMAT bénéficie également de l’appui de différentes entités partenaires, telles que des sociétés spécialisées dans le traitement des déchets, des organismes de certification environnementale et des centres de recherche. Cette collaboration étroite permet d’élaborer des solutions innovantes et efficaces pour une gestion durable des déchets.

Voir plus  La reprise de vêtements contre de argent : recycler c'est lucratif !

Le traitement des déchets par le SITTOMAT

Le SITTOMAT prend en charge l’ensemble des étapes du traitement des déchets dans l’aire toulonnaise. De la collecte à la valorisation, en passant par le transport et le tri, le syndicat s’engage à assurer une gestion optimale des déchets et à favoriser leur valorisation matière et énergétique.

La valorisation énergétique

L’une des filières de traitement des déchets mise en place par le SITTOMAT est la valorisation énergétique. À travers l’unité de valorisation énergétique de l’Escaillon, à Toulon, le syndicat traite chaque année près de 270 000 tonnes d’ordures ménagères par combustion. Ce procédé permet de produire de la vapeur et de l’électricité, contribuant ainsi à la production d’énergies renouvelables. De plus, les déchets verts et certains emballages ménagers recyclables sont dirigés vers une unité de compostage, où ils sont transformés en compost utilisable en agriculture.

Pour parfaire ce processus, deux types de résidus sont traités. Les mâchefers, issus de la combustion des déchets, sont utilisés comme remblais dans la construction de routes et autres infrastructures. Quant aux Refiom (Résidus d’Épuration des Fumées de l’Incinération des Ordures Ménagères), leur gestion est également assurée par le SITTOMAT.

La valorisation matière

Outre la valorisation énergétique, le SITTOMAT met en œuvre une politique de valorisation matière des déchets. Les 16 déchèteries présentes sur le territoire permettent aux habitants de déposer différentes catégories de déchets valorisables. Ces déchèteries sont des points de collecte essentiels pour le tri des déchets tels que le verre, le papier-carton, le plastique, les métaux, les textiles, les piles, et bien plus encore.

Dans le cadre de cette valorisation matière, le syndicat met également à disposition des composteurs individuels gratuits. Chaque habitant peut ainsi composter ses déchets verts et participer activement à la réduction des déchets organiques. Cette démarche permet de produire du compost de qualité, pouvant être utilisé comme fertilisant naturel pour les jardins et les potagers.

La valorisation matière des déchets permet de limiter le recours aux ressources naturelles, de réduire les quantités de déchets destinées à l’incinération ou au stockage, et de favoriser la préservation de l’environnement.

Les dispositifs de collecte sélective

Le SITTOMAT met en place différents dispositifs de collecte sélective pour encourager les habitants à trier leurs déchets et à participer activement à la préservation de l’environnement. Ces dispositifs sont destinés à faciliter le processus de tri et de recyclage, afin de réduire la quantité de déchets destinés à l’incinération ou au stockage.

Voir plus  Comment réaliser un assemblage tenon-mortaise en bois ?

Le système d’apport volontaire

L’un des dispositifs de collecte sélective proposé par le SITTOMAT est le système d’apport volontaire. Ce système repose sur l’utilisation de colonnes de tri aériennes, présentes dans différentes zones de l’aire toulonnaise. Les habitants peuvent y déposer différents types d’emballages ménagers recyclables tels que le verre, le papier-carton, les bouteilles et flacons en plastique, ainsi que les boîtes-boissons en aluminium et acier.

Les colonnes de tri aériennes sont conçues de manière à faciliter le dépôt des déchets, tout en garantissant leur tri efficace. Les habitants sont invités à respecter les consignes de tri et à déposer les déchets dans les colonnes correspondantes. Ce système d’apport volontaire permet de favoriser le recyclage des déchets et de sensibiliser les habitants à l’importance du tri.

Le système de tri en porte-à-porte

Le SITTOMAT propose également un système de tri en porte-à-porte dans certaines communes de l’aire toulonnaise. Ce système consiste à fournir aux habitants différents bacs de couleur pour le tri de leurs déchets ménagers. Il existe deux dispositifs en fonction des communes concernées.

Le premier dispositif, appelé dispositif en multi-matériaux, utilise un seul bac jaune dans lequel les habitants peuvent déposer le papier-carton, les journaux-magazines, les bouteilles et flacons en plastique. Ce système facilite le tri des déchets recyclables et simplifie la collecte pour les habitants.

Le deuxième dispositif, en mono-matériau, utilise deux bacs distincts. Un bac jaune pour le papier-carton et les journaux-magazines, et un bac gris pour les bouteilles et flacons en plastique. Ce système facilite également le tri et permet une collecte séparée des différents types de matériaux recyclables.

Ces systèmes de collecte sélective, qu’ils soient en apport volontaire ou en porte-à-porte, contribuent à augmenter le taux de recyclage des déchets et à réduire leur impact sur l’environnement. Dans la prochaine partie de cet article, nous aborderons la gestion des déchets ultimes par le SITTOMAT.

Voir plus  Découvrir la couleur Tempo du jour et du lendemain avec EDF

Comment contacter le SITTOMAT

Il est essentiel pour les habitants de l’aire toulonnaise de pouvoir contacter le SITTOMAT pour obtenir des informations, faire part de leurs préoccupations ou poser des questions sur la gestion des déchets. Voici quelques moyens de contacter le syndicat :

Contact téléphonique

Le SITTOMAT met à disposition un numéro de téléphone dédié à la prise de contact avec les administrés. En composant ce numéro, les habitants peuvent discuter directement avec des agents du syndicat spécialisés dans la gestion des déchets. Ces agents sont là pour répondre aux questions, fournir des informations sur les différents dispositifs de collecte sélective, donner des conseils sur le tri des déchets, et traiter les demandes spécifiques.

Site internet du SITTOMAT

Le SITTOMAT dispose d’un site internet officiel qui regroupe toutes les informations nécessaires concernant la gestion des déchets dans l’aire toulonnaise. Sur ce site, les habitants peuvent trouver les horaires et coordonnées des déchèteries, les jours de collecte des différents bacs de tri, ainsi que des guides pratiques sur le tri des déchets. De plus, le site internet propose souvent des actualités sur les actions menées par le syndicat et des conseils pour une meilleure gestion des déchets.

Contact par courrier

Il est également possible de contacter le SITTOMAT par courrier. Les habitants peuvent envoyer leurs demandes ou leurs suggestions aux coordonnées postales du syndicat. Les courriers seront traités par les services compétents qui apporteront des réponses adéquates dans les meilleurs délais.

Réseaux sociaux

Le SITTOMAT est présent sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram. Les habitants peuvent suivre les pages officielles du syndicat pour être informés des dernières actualités, des éventuels changements dans les dispositifs de collecte, et pour interagir avec le SITTOMAT en laissant des commentaires ou des messages privés.

Il est important de noter que chaque commune de l’aire toulonnaise peut avoir des modalités spécifiques de contact avec le SITTOMAT. Il est recommandé de contacter directement sa mairie pour obtenir les informations détaillées sur les démarches à suivre et les coordonnées spécifiques à chaque commune.

Dans la prochaine partie de cet article, nous aborderons les bénéfices écologiques et socio-économiques du tri des déchets et de la gestion mise en place par le SITTOMAT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *