Souquez les artimuses : l’expression d’Astérix & Obélix Mission Cléopâtre

Que veut dire l’expression « souquez les artimuses » ? Cette phrase énigmatique, popularisée par la bande dessinée Astérix et le film Mission Cléopâtre, intrigue souvent par son sens obscur et son origine mystérieuse. Dans cet article, nous allons plonger dans l’univers maritime pour découvrir les origines et la signification de cette expression, ainsi que son utilisation dans la culture populaire.

Origine et évolution de l’expression « souquez les artimuses »

Le langage maritime et le verbe « souquer »

Pour comprendre l’expression « souquez les artimuses », il est important de se familiariser avec le langage maritime. Le verbe « souquer » est souvent utilisé dans le milieu maritime pour demander aux marins de tirer sur une corde avec force et coordination. Ce terme trouve ses origines dans le néerlandais « schoeken », qui signifie « secouer » ou « tirer d’un coup sec ».

La signification du terme « artimuse »

En ce qui concerne le terme « artimuse », il est plus délicat à définir. Il semble être lié aux cordages utilisés à bord d’un navire, bien que sa signification exacte reste floue. Certains suggèrent qu’il s’agit d’un terme générique désignant toutes les cordes et câbles utilisés sur un navire. Quoi qu’il en soit, il est clair que « artimuse » est étroitement lié à l’univers maritime.

Sens de l’expression « souquez les artimuses »

Maintenant que nous avons exploré l’origine des mots « souquez » et « artimuse », il est temps de comprendre le sens global de l’expression « souquez les artimuses ».

Utilisation maritime

Dans un contexte strictement maritime, « souquez les artimuses » signifie « tirez sur les cordes » ou « exécutez les manœuvres nécessaires pour hisser les voiles ou soulever une charge ». Cette expression est souvent utilisée pour demander aux marins de travailler en équipe et de déployer des efforts physiques importants.

Voir plus  Danse avec les stars : un militant écologiste blessé par une caméra en plein direct lors de la finale en Suède

Utilisation figurée

Au fil du temps, l’expression « souquez les artimuses » a également pris un sens plus large et figuré. Dans le langage courant, elle est souvent utilisée pour encourager quelqu’un à redoubler d’efforts ou à travailler davantage. Cela peut être interprété comme une incitation à donner le meilleur de soi-même pour relever les défis qui se présentent.

Utilisation de l’expression dans la culture populaire

L’expression « souquez les artimuses » a traversé les siècles et continue d’être utilisée de nos jours, bien que son emploi soit quelque peu désuet. Elle a trouvé sa place dans la culture populaire, que ce soit dans la littérature, le théâtre, le cinéma ou la musique.

Littérature

Dans la littérature française, l’expression « souquez les artimuses » est souvent employée pour décrire des scènes de travail acharné ou pour souligner l’esprit d’équipe nécessaire à la réalisation d’un projet commun. Par exemple, dans le célèbre roman de Victor Hugo, « Les Misérables », l’auteur utilise cette expression pour décrire les efforts collectifs déployés par les personnages afin d’atteindre leurs objectifs. De même, dans « Les Travailleurs de la mer » de Jules Verne, l’expression apparaît pour illustrer les défis auxquels les marins doivent faire face lors de leurs aventures en pleine mer.

Théâtre et cinéma

Dans le domaine du théâtre et du cinéma, l’expression « souquez les artimuses » est souvent utilisée dans des scènes humoristiques ou pour ajouter une touche d’authenticité à un dialogue. Par exemple, dans la célèbre adaptation cinématographique d’Astérix, intitulée « Mission Cléopâtre », le personnage de Barbe-Rouge se moque de sa fille en lui faisant remarquer que cette expression n’a aucun sens. Cette réplique est devenue culte et a contribué à la renommée de l’expression elle-même.

Voir plus  Choc et colère : un jardin maraîcher détruit avec violence pour construire l'autoroute A69.

Musique

En musique, l’expression « souquez les artimuses » est présente dans des chansons de variété française et dans des chants de marins traditionnels. Elle est souvent utilisée pour renforcer l’idée de travail d’équipe et de persévérance. Les paroles de ces chansons évoquent souvent la vie en mer, les défis des marins et la nécessité de coopérer pour surmonter les obstacles.

L’expression « souquez les artimuses » est un bel exemple de phrase issue du langage maritime qui a su traverser les siècles et s’imposer dans la culture populaire. Son origine se trouve dans le verbe « souquer », qui signifie tirer sur une corde avec force, et dans le terme « artimuse », qui fait référence aux cordages utilisés sur un navire. Cette expression était initialement employée pour demander aux marins de hisser les voiles ou de soulever une charge en travaillant ensemble et en fournissant des efforts physiques importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *