Comment choisir la crépine de sa pompe à eau ?

Comment choisir la crépine de sa pompe à eau ?

5 January 2021 Non classé 0

Les filtres et les crépines sont utilisés pour éliminer les polluants et les contaminants de l’eau et d’autres liquides, pour éliminer les débris qui pourraient endommager les équipements en aval et pour aider à maximiser l’efficacité de la fabrication, comme l’explique notre guide : Pourquoi devriez-vous filtrer votre eau pour la fabrication ?

La semaine dernière, nous avons présenté plusieurs technologies de filtration et de crépine, alors cette semaine pompe-a-eau.info va plus loin en partageant 6 facteurs à prendre en compte pour le dimensionnement et le choix d’un filtre ou d’une crépine pour votre application.

1. CARACTÉRISTIQUES DES MATÉRIAUX/PARTICULES

Comprendre le type et la taille des particules filtrées vous permet de sélectionner la bonne taille de micron pour le filtre. Par exemple, l’eau de puits contient des débris inorganiques, comme du sable, alors que l’eau des étangs ou des eaux de surface contient en grande partie des matières organiques, comme des algues et des feuilles. En général, les matières inorganiques nécessitent un filtre plus petit pour retenir le sable et les sédiments qui, autrement, passeraient à travers un filtre plus grand. L’eau n’est qu’un exemple parmi d’autres. Vous pouvez également filtrer les produits visqueux, tels que les revêtements en papier, la peinture, le miel et tout ce qui se trouve entre les deux.

2. DÉBIT MAXIMAL DE FONCTIONNEMENT


Le débit détermine la taille du filtre dont vous avez besoin. Par exemple, un filtre de 2 pouces qui accepte un débit de 100 gpm ne fonctionnera pas pour un système fonctionnant à 150 gpm. Si c’était le cas et que vous fonctionniez à un débit maximal de 150 gpm, vous choisiriez alors un filtre d’une taille supérieure.

*Note : Si vous utilisez un filtre de lavage à contre-courant, le débit minimum doit être pris en compte en plus du débit maximum.

3. PRESSION DE FONCTIONNEMENT MINIMALE ET MAXIMALE

Chaque filtre est évalué pour une pression maximale de fonctionnement ; il est donc très important d’avoir une mesure précise de la pression maximale lors du dimensionnement et de la sélection d’un filtre. La pression minimale de fonctionnement n’est pas une exigence pour tous les types de filtres, mais elle est importante lorsque vous utilisez un filtre automatique et autonettoyant pour votre application. Lorsque le mécanisme de rinçage du filtre est enclenché, la pression de fonctionnement minimale doit être maintenue.

4. CHUTE DE PRESSION


La chute de pression fait référence à une diminution de la pression du fluide dans un élément de tuyauterie, tel qu’un filtre. Lorsque le liquide est forcé à travers le média filtrant où les contaminants sont éliminés, il change de direction plusieurs fois. Cette action provoque une certaine résistance à l’écoulement du liquide, ce qui entraîne une baisse de pression après le passage du liquide à travers le filtre. Plusieurs facteurs contribuent à la chute de pression, tels que le média filtrant, les contaminants présents, le débit et la viscosité.

Pourquoi devriez-vous vous préoccuper de la chute de pression ? Lorsque le sac filtrant ou la crépine commence à se remplir, la chute de pression augmente à mesure que les débris filtrés réduisent la surface du filtre. Une fois atteint un point où la pression pour la surmonter est trop importante, le débit souhaité à travers le filtre sera compromis. La quantité de surface du filtre et la charge de particules filtrées détermineront la fréquence à laquelle il faudra le vider. Si la chute de pression est trop importante au départ, le filtre atteindra très rapidement un point de non-retour et se bouchera.

5. COÛTS D’EXPLOITATION

Les filtres automatiques autonettoyants sont connus pour représenter un investissement initial plus élevé que les filtres et crépines manuels. Lorsque vous choisissez entre la filtration automatique et la filtration manuelle, ou lorsque vous choisissez simplement un média filtrant, tenez compte des critères suivants associés au coût :

  • Coûts de la main-d’œuvre et des temps d’arrêt pour le remplacement du filtre ou de la cartouche
  • Coûts du travail manuel lorsqu’il s’agit de nettoyer une crépine ou d’autres médias filtrants
  • Coûts d’élimination des déchets

6. RISQUE D’EXPOSITION DE L’OPÉRATEUR ET DE L’ENVIRONNEMENT

Certains médias de filtration sont adaptés aux liquides hautement toxiques, alors que d’autres ne le sont pas. Vous devez déterminer si l’exposition de l’opérateur et de l’environnement au liquide est acceptable ou non lorsque vous cherchez à le filtrer.

À première vue, le choix d’un filtre ou d’une crépine peut sembler simple et direct. Mais, en y regardant de plus près, il y a un certain nombre de choses à prendre en compte, pour s’assurer que l’on obtient le bon filtre ou la bonne crépine pour l’application et le but recherché. Si un filtre ou une crépine ne retient pas suffisamment de débris, par exemple, il peut endommager l’ensemble du système ou le produit fini. Toute l’équipe de pompe-a-eau.info reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *